Les experts-comptables nouvelle génération
Contactez-nous : 06 29 93 98 05

Est-ce obligatoire d’avoir un expert-comptable ?

Telle est la question ! Et elle est parfaitement légitime. En effet, toute entreprise a des obligations comptables qui varient selon le régime d’imposition. Elles sont souvent chronophages et fastidieuses, synonymes de perte de temps pour les dirigeants qui font alors appel à l’aide précieuse d’un expert-comptable. Mais, ce recours, bien que très utile, est-il vraiment exigé ? Est-ce obligatoire d’avoir un expert-comptable ? On fait le point sur la question. 

Avoir un expert-comptable : obligatoire ou optionnel ? 

Pour les SA, SARL, SAS

Si vous optez pour la forme juridique de la SA, SAS ou de la SARL, vous n’avez pas l’obligation de recourir à un expert-comptable. La loi ne vous l’impose pas. Néanmoins, sachez que vous aurez affaire à différents organismes tels que la SSI, l’URSSAF, le centre des impôts, etc. Vous devrez effectuer des déclarations mensuelles, trimestrielles et annuelles. Vous devrez tenir une comptabilité bien ficelée qui peut se révéler difficile et coûteuse en termes de temps. Alors, même si recourir à un expert-comptable n’est pas imposé par la loi, c’est tout de même préférable. 

Pour les entrepreneurs individuels (EI)

Pour les entrepreneurs individuels, le recours à un expert-comptable est également facultatif. Mais, la réalisation des comptes annuels, les déclarations fiscales, de TVA, etc. nécessitent du temps et de bonnes connaissances. Pour éviter les risques d’erreurs et les pénalités en cas de contrôle, il est préférable de faire appel à un expert-comptable. Se faire accompagner par ce professionnel ne peut être que bénéfique pour votre activité tout entière. 

Bon à savoir : les entreprises individuelles (BIC ou BNC) qui sont adhérentes à un centre de gestion agréé peuvent parfois se voir demander de contacter un expert-comptable. C’est l’unique cas où le recours à ce professionnel est obligatoire et imposé. 

Pour les auto-entrepreneurs

Grâce à leur statut, les auto-entrepreneurs ont la chance d’avoir des formalités comptables très simplifiées. Elles se résument à tenir un livre de recettes et un cahier de dépenses. Il existe d’ailleurs de nombreux outils sur internet destinés à gérer la comptabilité de la micro-entreprise en toute facilité. Encore une fois, l’intervention de l’expert-comptable n’est donc pas obligatoire. Mais, si l’auto-entrepreneur peut évoluer seul et se charger lui-même de sa comptabilité dans un premier temps, il est fort possible qu’il ait à changer de statut juridique en cas de dépassement du plafond du chiffre d’affaires ou de charges élevées. Dans ce cas, l’aide et les connaissances d’un expert-comptable seront tout à fait les bienvenues. 

Pourquoi faire appel à un expert-comptable ? 

Comme nous venons de le voir, faire appel à un expert-comptable n’est pas obligatoire, quel que soit le régime juridique de votre entreprise. Aucune loi ni aucun règlement ne vous oblige à recourir à ses services afin de ne pas imposer des contraintes qui peuvent être perçues comme lourdes pour les petites entreprises et les activités nouvellement créées. 

Alors, pourquoi se faire accompagner par ce professionnel des chiffres, s’il est possible de s’en passer, de gérer soi-même sa comptabilité, et de faire ainsi des économies ? Voici toutes les bonnes raisons d’avoir un expert-comptable : 

  • Externaliser sa comptabilité et sa fiscalité permet de confier cette tâche à une personne qualifiée, compétente et détentrice d’un réel savoir-faire. 
  • Faire appel à un expert-comptable permet d’éviter les erreurs et les pénalités en cas de contrôle. Faire appel aux services d’un cabinet d’expertise-comptable par le biais d’une lettre de mission permet donc de gagner en sérénité.  
  • Confier sa comptabilité, c’est s’acquitter des obligations comptables et fiscales et avoir plus de temps pour son activité et son cœur de métier. 
  • Avoir un expert-comptable, c’est bénéficier de conseils de qualité, actualisés et adaptés à chaque situation. Ce professionnel gère effectivement les obligations comptables, fiscales et juridiques, mais les missions de l’expert-comptable vont bien au-delà. Véritable co-pilote du chef d’entreprise, il est en mesure de vous conseiller, et de vous accompagner dans toutes les phases décisives de la vie de l’entreprise. Il est capable d’attirer votre attention sur les risques d’un projet, tout comme sur les opportunités qui peuvent se présenter à vous ! 
  • Recourir à l’aide d’un expert-comptable c’est aussi être informé des nouvelles lois en vigueur. La loi évolue constamment et ne pas être au courant des dernières obligations juridique ou fiscales peut vous coûter cher. 

Avoir un expert-comptable n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. En effet, les avantages de l’expert-comptable pour toute entreprise ne sont plus à démontrer. Pour bien choisir votre expert-comptable, n’oubliez pas de vérifier son inscription au tableau de l’Ordre. Vous pouvez également lire notre article complet sur comment bien choisir un expert-comptable ou nous contacter, tout simplement. 

Ces articles devraient vous intéresser

Comment devenir expert-comptable ?

L’expert-comptable accompagne au quotidien les chefs d’entreprise et joue un rôle clé. Alors, comment devenir expert-comptable ? Découvrez le cursus qui vous attend.

Les entreprises ont-elles l’obligation d’avoir un expert-comptable ?

Les entreprises ont-elles l’obligation d’avoir un expert-comptable ? Que dit la loi ? On fait le point dans cet article.

Les nouvelles missions de l’expert-comptable

Depuis l’avènement de la loi PACTE, les tâches de ce professionnel se sont grandement diversifiées, faisant ainsi évoluer le métier. Alors, quels sont les nouveaux rôles de l’expert-comptable