Les experts-comptables nouvelle génération
Contactez-nous : 06 29 93 98 05

Comment devenir expert-comptable ?

Vous êtes étudiant et les métiers des chiffres vous intéressent ? Et si vous deveniez expert-comptable ? Acteur incontournable de la vie économique des entreprises, l’expert-comptable ne se limite plus aujourd’hui à la gestion comptable. Il accompagne au quotidien les chefs d’entreprise auprès de qui il joue un rôle clé qui demande de solides compétences. Alors, comment devenir expert-comptable ? Découvrez le cursus qui vous attend. 

Trois diplômes pour devenir expert-comptable 

N’y allons pas par quatre chemins, pour devenir expert-comptable, c’est simple, il vous faudra obtenir trois diplômes. 

Le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) 

C’est le premier jalon du long parcours qui vous attend. Ce diplôme d’État qui s’effectue en trois années après le Baccalauréat permet d’acquérir un ensemble de connaissances de base en comptabilité et en finance d’entreprise.

Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion se prépare dans les lycées, dans les IUT, mais aussi dans les centres de formation et certaines écoles privées. Ce point d’entrée a pour suite logique le DSCG si vous souhaitez devenir expert-comptable, mais il permet également, pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas poursuivre leurs études, d’accéder rapidement au monde professionnel.

Pour en savoir plus sur le programme, les modalités de l’examen, les possibilités de formation (à distance, en alternance, en formation continue), n’hésitez pas à découvrir notre article complet sur le DCG

Le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion)

Pour devenir expert-comptable, une fois le DCG en poche, vous devrez enchainer avec le DSCG. Ce diplôme équivalent à Bac+5 est la seconde étape à franchir. C’est lui qui confère aux étudiants le grade de Master et ouvre l’accès au stage d’expertise comptable.

Le DSCG s’effectue en deux ans en universités, CFA, IUT, écoles supérieures de commerce, ou encore établissements privés. Découvrez toutes les modalités du DSCG dans notre article dédié. La suite logique au DSCG est bien entendu l’inscription en stage pour ensuite pouvoir se présenter aux épreuves du DEC.

Mais, tout comme pour le DCG, il est possible de s’arrêter là et d’intégrer le marché du travail. Vous pourrez alors postuler dans le domaine de l’audit comptable et financier, et travailler au sein des banques et sociétés d’assurance, mais vous ne pourrez prétendre au titre d’expert-comptable, sauf si vous continuez encore… 

Le DEC (Diplôme d’Expertise Comptable)

Nous y voilà. Le DEC équivaut à un Bac+8 et permet d’acquérir une solide expérience professionnelle à travers un stage pratique d’une durée de trois ans. Ce stage rémunéré, qui est aussi complété par des journées de formation, va permettre à l’expert-comptable stagiaire de mettre en pratique ses connaissances, mais aussi de nouer des liens précieux pour son réseau professionnel. Le bon déroulement de ce stage permet d’obtenir une attestation elle-même obligatoire pour s’inscrire à l’examen final du DEC.

Pour savoir où effectuer votre stage, comment le trouver, et comment s’inscrire, consultez notre article complet sur le DEC.

L’inscription à l’Ordre des experts-comptables 

Vous êtes parvenu à valider vos huit années d’études. Au-delà du fait que vous pouvez être fier de vous, vous allez devoir prêter serment auprès de l’Ordre des experts-comptables. En effet, le métier d’expert-comptable est une profession réglementée. Pour pouvoir exercer en toute légalité, vous devez vous inscrire au Tableau de l’Ordre en contactant le Conseil régional de l’Ordre qui vous concerne. Vous allez également devoir jurer d’exercer votre profession avec conscience, honneur et probité, et de respecter et de faire respecter les lois dans vos travaux. Cette étape, qui est d’ailleurs la moins compliquée de votre parcours, est aussi la plus gratifiante. Elle vient clore un long parcours et vous ouvre officiellement les portes de l’expertise comptable. 

Un cursus souple et flexible

Vous l’aurez compris, devenir expert-comptable suppose huit années de dur labeur après le BAC. Mais, la bonne nouvelle est que le cursus qui mène au métier d’expert-comptable est très flexible et vous permet de composer librement votre parcours. Ainsi, vous pouvez profiter de passerelles permettant de rejoindre la filière de l’expertise comptable, quel que soit votre parcours d’origine. De plus, les trois diplômes successifs, bien que nécessaires pour devenir expert-comptable, sont totalement indépendants. Cela signifie que si pour une raison ou une autre vous souhaitez mettre un terme à vos études, vous pouvez vous lancer sur le marché de l’emploi. Enfin, pas besoin d’être un génie des chiffres pour réussir, contrairement à ce que l’on peut penser. Aujourd’hui, le rôle de l’expert-comptable a bien évolué. Des compétences techniques, managériales et des qualités relationnelles sont tout aussi précieuses pour réussir ! 

Vous connaissez à présent tout le cursus pour devenir expert-comptable. Souple et adaptable, il vous ouvrira les portes de divers horizons, de la finance en passant par la gestion et la comptabilité, et vous offrira de nombreux débouchés. 

Ces articles devraient vous intéresser

Comment choisir son expert-comptable ?

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir cette pierre angulaire de l’entreprise ? Voici tous nos conseils pour vous aider à faire le bon choix

Les entreprises ont-elles l’obligation d’avoir un expert-comptable ?

Les entreprises ont-elles l’obligation d’avoir un expert-comptable ? Que dit la loi ? On fait le point dans cet article.

Les nouvelles missions de l’expert-comptable

Depuis l’avènement de la loi PACTE, les tâches de ce professionnel se sont grandement diversifiées, faisant ainsi évoluer le métier. Alors, quels sont les nouveaux rôles de l’expert-comptable