Les experts-comptables nouvelle génération

Comment faire un bon business plan ? 

Vous êtes porteur de projet ? Vous ne pouvez pas être passé à côté du terme “business plan”. Élément incontournable de la création d’entreprise, le business plan est LE document qui permet à vos partenaires d’avoir une idée précise de votre projet. Autrement dit, il est capital. Alors, comment le réussir ? Quelles sont les informations à y faire figurer ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Voici notre guide complet pour faire un bon business plan. 

C’est quoi un business plan ? 

Le business plan, c’est LE document de référence pour créer une entreprise. S’il y a bien un document que vous devez travailler, c’est celui-ci. Son but ? Vous éclairer sur la faisabilité de votre projet, mais surtout séduire vos partenaires en détaillant l’identité, le potentiel et les objectifs de votre entreprise sur 3 à 5 ans. Pour cela, il doit présenter en détail votre projet de création d’entreprise (ou de reprise). Modèle économique, type de produits proposés, stratégies, sources de financement… Tout doit être détaillé pour convaincre au maximum de la viabilité du projet. Attention, le business plan n’est pas un outil marketing. Il n’est pas là pour séduire votre future clientèle, mais plutôt pour montrer à ceux qui souhaitent vous suivre que le jeu en vaut la chandelle. 

Comment faire un business plan ? 

Vous avez compris l’intérêt du business plan ? Il est temps de vous mettre au travail et de le rédiger. Pour cela, il est important de suivre des étapes essentielles. Il n’existe pas de business plan modèle. Toutefois, il y a des éléments et des chapitres que vous devez obligatoirement inclure si vous voulez qu’il ait du sens et de la valeur aux yeux de vos interlocuteurs.

Identifier le but et les interlocuteurs de votre business plan

À quoi votre business plan va-t-il servir ? Sera-t-il construit pour obtenir un financement ? Pour trouver des investisseurs ou encore pour vendre une entreprise ? Il est important d’y répondre. Mais aussi, quels sont vos interlocuteurs ? Cette étape est très importante puisque c’est en fonction de cet objectif que vous pourrez mettre en avant tel ou tel argument. Une institution n’aura pas les mêmes attentes qu’un business angel par exemple. Les investisseurs principaux que vous devez convaincre sont : 

  • les banques ; 
  • l’État ; 
  • les collectivités locales ; 
  • les business angels ; 
  • les futurs associés ; 
  • tous ceux qui voudraient bien vous prêter des fonds. 

Présenter le projet et l’équipe 

Ici, il est question de présenter le projet dans sa globalité, ainsi que l’équipe (fondateurs et partenariats). Vous devez parler de la nature du projet et de son potentiel. Décrivez également l’équipe et ses compétences complémentaires, le parcours de chaque membre, etc. Si vous êtes plusieurs, il est important de faire ressentir la cohésion d’équipe à travers le business plan. 

Réaliser une étude du marché 

Vous devez aussi montrer que vous avez analysé de manière approfondie votre environnement, à savoir le marché ciblé, mais aussi vos concurrents. N’oubliez pas de préciser à quel type de clientèle s’adresse votre offre (besoins, habitudes de consommation, budget, etc.). Parlez des gens et de la zone géographique que vous ciblez ainsi que de l’existence du marché. 

Montrer la valeur ajoutée de vos produits et/ou services 

Vous devez montrer ce qui va vous distinguer de la concurrence. Détaillez votre offre (prix, caractéristiques, service client, etc.), vos produits et les services que vous proposerez. L’objectif est de prouver qu’ils répondent à un besoin précis et que le marché est prêt à les accueillir. Pour cela, évitez d’employer des termes trop techniques. 

Indiquer les besoins financiers de votre entreprise ainsi que sa forme juridique 

Ici, il est question de présenter les éléments clés de la configuration de votre future entreprise. Vous devez indiquer les ressources que vous souhaitez mobiliser pour financer vos dépenses et vos investissements. Décrivez les sources de revenus de l’entreprise, les canaux de distribution, la politique du prix, la stratégie commerciale, etc. N’oubliez pas d’indiquer la forme juridique choisie et de vous faire accompagner par votre expert-comptable si vous avez des doutes sur cette partie. 

Présenter le plan d’évolution et vos objectifs 

Vous devez également montrer les objectifs que vous vous êtes fixés, qu’ils soient quantitatifs ou qualitatifs, sans oublier les actions que vous mettrez en œuvre pour les atteindre. Vous devez aussi démontrer la capacité de votre future entreprise à créer de la valeur et à générer un certain chiffre d’affaires.

Fournir un dossier financier

C’est une partie capitale du business plan. Le dossier financier permet de fournir une analyse détaillée et complète sur trois ans. Il doit prouver que votre projet est rentable. Pour ce faire, vous devez chiffrer : 

  • vos charges et dépenses ; 
  • vos recettes ; 
  • vos besoins de financement ; 
  • les fluctuations de l’activité. 

Il doit contenir : le compte de résultat prévisionnel, le bilan, le plan de trésorerie et le plan de financement. 

Les erreurs à ne pas commettre 

Votre business plan doit contenir toutes les informations essentielles pour que vos interlocuteurs puissent se faire une idée précise de votre projet. Mais, il doit surtout être lu ET compris. C’est pourquoi vous devez soigner sa rédaction. De petites fautes sont acceptables, personne n’est parfait, mais évitez de les cumuler au risque de discréditer votre projet. Un conseil : faites-le relire par un proche. 

Ensuite, allez à l’essentiel. Votre business plan doit faire quelques pages (de 20 à 30 pages), et c’est déjà pas mal. En faisant davantage, vous risquez de perdre l’intérêt du lecteur au fil de l’eau. 

Soyez également pédagogue. Même un néophyte doit vous comprendre. Pour vous en assurer, faites de nouveau relire votre business plan par un proche. 

Enfin, cela va de soi, mais ne bâclez aucune partie. Si vous insérez des graphiques, n’oubliez pas les explications.  

Comment faire un bon business plan : une aide indispensable 

Pour réaliser votre business plan, vous pouvez très bien vous en sortir seul, suivre un tuto, ou mieux, vous fier aux différents outils mis à disposition sur Internet. Il y en a de très bons comme l’outil de l’APCE qui permet de monter un business plan pas à pas. Il existe aussi des sites comme monbusinessplan.com qui permettent de concevoir une bonne base. Cependant, non seulement ils sont payants (pour la plupart), mais en plus, ils ne valent pas un véritable accompagnement ! 

Pour votre business plan, vous pouvez vous faire aider par des professionnels et des organismes comme les chambres consulaires (CCI, CMA, etc.), des associations comme Initiative France ou des professionnels comme les experts-comptables. Osmose vous accompagne dans votre démarche. “À vos côtés à chaque étape de la création de votre entreprise, nous vous aidons à réaliser un business plan convaincant, clair et engageant, explique Élisabeth Albuquerque, fondatrice et gérante du cabinet d’expertise-comptable Osmose.”  

Vous savez à présent comment faire un bon business plan. N’oubliez pas qu’il doit être rassurant et vendeur, tout en restant réaliste. Il doit prouver que votre projet est sérieux et qu’il vaut la peine d’être suivi. Un doute ? Besoin d’accompagnement ? N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe

Besoin d'un expert-comptable ?

Besoin d'un nouvel Expert-Comptable ? Contactez-nous sans attendre

X