Les experts-comptables nouvelle génération
Contactez-nous : 06 29 93 98 05

Entreprises : recrutez des jeunes, les aides sont prolongées

Partager cet article :

C’est officiel, Olivier Dussopt, ministre du Travail, a annoncé que les aides à l’apprentissage et l’aide exceptionnelle au contrat de professionnalisation seront prolongées jusqu’à la fin de l’année. Dans le cadre du plan “1 jeune, 1 solution”, ce dispositif d’aides était initialement prévu jusqu’au 31 décembre 2021. Il a ensuite été décalé au 30 juin 2022 pour être de nouveau prolongé jusqu’à cette fin d’année. L’occasion de recruter des jeunes motivés !

Quelles sont les entreprises concernées ? 

En tant qu’entrepreneur, vous avez prévu d’embaucher des jeunes, mais vous ne savez pas si vous pouvez profiter des aides. C’est très simple. Si vous avez moins de 250 salariés, alors vous pouvez en bénéficier. Il n’y a aucune condition à remplir. En revanche, si votre entreprise ou votre association compte plus de 250 salariés, vous pouvez également prétendre aux aides uniquement si vous vous engagez à atteindre un seuil de 5 % de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle des jeunes dans vos effectifs. 

Quel est le montant de l’aide ? 

Il dépend de l’âge de l’alternant. Ainsi, si ce dernier à moins de 18 ans, vous pouvez toucher 5 000 euros au maximum. Pour un jeune entre 18 et 30 ans, qui prépare un diplôme allant jusqu’au master, vous pouvez toucher 8 000 euros maximum pour la première année de chaque contrat d’apprentissage. 

Les contrats de professionnalisation peuvent être conclus dans le cadre de CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) ou de contrats de professionnalisation expérimentaux. 

Comment procéder ? 

Pour pouvoir profiter des aides, une fois le contrat signé entre les deux parties, l’employeur doit envoyer le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation à l’opérateur de compétences dont il dépend. Pour ce faire, il dispose d’un délai de 5 jours maximum après le début du contrat. 

Si le dossier est éligible à l’aide, l’OPCO se chargera de transmettre le contrat à l’agence de service de paiement pour que l’entreprise puisse recevoir les aides. Celle-ci recevra un mail l’invitant à créer son espace personnel et à renseigner ses coordonnées via un lien.

C’est donc l’ASP qui procèdera au versement de l’aide et qui se chargera du contrôle selon les déclarations sociales nominatives établies et transmises par votre expert-comptable via le logiciel de paie.

Besoin d'un expert-comptable ?

Découvrez plus d'articles sur ce thème