Les experts-comptables nouvelle génération
Contactez-nous : 06 29 93 98 05

Déduction des pensions alimentaires aux ascendants : attention aux conditions

Partager cet article :

Les ascendants et les descendants sont liés par l’obligation alimentaire, cela signifie qu’ils sont tenus de subvenir entre eux à leurs besoins, si leur situation le permet. Ainsi, les enfants peuvent verser une pension alimentaire à leurs parents en espèces, en nature (logement, nourriture) ou en paiement de dépenses (frais de santé, maison de retraite, etc.).

Selon la loi, il est possible de déduire de ses revenus les pensions alimentaires versées à un parent ascendant, sous certaines conditions. En effet, pour pouvoir déduire cette charge de leurs revenus, les enfants doivent prouver le défaut de ressources des parents et démontrer l’importance de l’aide qu’il leur incombe de leur apporter. 

Mais attention, selon la loi, lorsque le parent, créancier de la pension alimentaire, a consenti à une donation, celle-ci doit être prise en compte pour apprécier ses besoins. Ainsi, si un parent créancier a fait une donation de biens immobiliers à son enfant sans contrepartie explicite, la condition tenant au défaut de ressources des parents n’est plus respectée. La pension versée par l’enfant n’est donc plus déductible dans son intégralité. 

Besoin d'un expert-comptable ?

Découvrez plus d'articles sur ce thème